Le Conte: "Faire descendre l'Amour sur Terre"

Illustration Nadège BELLEGARDE-PAYRASTRE - Accompagnement au Conte : Constance Felix . 

 

Il était une fois une petite amazone qui était née dans le clan des femmes en colère.

 

         (.....) Je vous passe les détails de son enfance et de son mariage pour en venir directement

aux faits avec l'évènement déclencheur que vous connaissez déjà ! (...)

 

Ainsi dans la conformité du mariage, deux ans plus tard une nouvelle grossesse s'annonça,  la jeune amazone l'accueilli avec joie, malgré les disputes du couple, le nid était prêt.

 

La jeune amazone voulait à tout prix que sa vie soit ce conte de fée qu'elle s'était imaginée et elle se battait  pour le réaliser en famille.  Dés le départ, elle se laissa aller à l'amour maternelle qu'elle ressentait pour ce nouvel enfant qu'elle portait. Très vite elle sentit les mouvements de la petite fille dans son ventre. Ce furent des moments merveilleux  et intimes comme un partage, un dialogue avec ce petit être.

 

Vers le  quatrième mois de grossesse, l'amazone apprit que son enfant  avait  contacté un virus qui l'attaquait petit à petit. Mais elle s'accrocha jusqu'au temps où elle finit par comprendre que si sa fille arrivait à terme , elle serait  lourdement handicapée physiquement et mentalement. 

Alors, dans un élan d’amour elle décida avec toute la tristesse du monde de lui donner la mort.

Elle était comme un ange qui passait, venue pour montrer à sa mère l'amour qu'elle avait en elle.

Petite étoile d'amour venue du ciel et repartie comme une étoile filante.

 

 

L'amazone a eu la sensation d'avoir perdue sa bonne étoile qui veillait sur elle jusqu’ à présent .

 Elle était très en colère, elle monta sur son cheval à la recherche de celui ou de celle qui pourrait lui expliquer ce qui s'était passé et pourquoi le destin était contre elle.

 

Elle voulait faire le deuil correctement de cet enfant perdu.

 

Elle trouva un vieux sage qui méditait dans une grotte pour lui parler de tout cela.

 

Elle raconta son histoire, parla de sa mère et de son père qui ne lui avait pas donné l'amour qu'elle attendait.

Elle parla de son fils qu'elle n'arrivait pas à aimer comme elle le voulait  d'autant plus maintenant  qu'elle savait grâce à cette petite fille perdue que son cœur était plein d'amour.

Elle se voyait refaire toutes ces choses qui l’avaient blessé sans pouvoir s'en empêcher.

 

Peu à peu, sa colère grandissait faisant des ombres sur les murs de la grotte, colère contre elle même, contre sa mère, contre son père,  contre cet homme-enfant qui l'empêchait d'être une femme et d'être une mère, contre le monde entier…

 

Cette petite fille avait replongé l'amazone dans son féminin, l’avait relié à ses instincts de femme et de mère. Mais l'homme-enfant qu'elle avait épousé, dépressif, qui lui montrait par un effet de miroir l'ombre de la dépression qu'elle fuyait, refusait de  lui laisser cet espace qu'il accaparait.

 

Le sage lui dit :

 

« Pour comprendre ta mère et ton père et ce qui t'arrive je vais t'expliquer d'où tu viens : 

 

Tu viens d'un clan où les femmes sont blessées je vais te raconter cette histoire:

 

 

Il était une fois, une tribu qui vivait dans une Forêt magnifique.

 

Les hommes de cette tribu était beau, fort, puissant et doux à la fois.

 

Leurs  femmes les admiraient et les aimaient pour ce beau masculin qu'ils leur offraient.

 

Leur pouvoir était tel, qu'ils commencèrent à vouloir l'explorer plus avant.

Malheureusement Ce faisant , ils se laissèrent envahir par ce sentiment grisant de pouvoir maîtriser la matière , et plus encore l'univers entier, de pouvoir le façonner comme bon leur semblaient.

Se laissant complètement happer par cet enthousiasme, cette découverte incroyable et énorme, ils en oublièrent l'amour, qui était personnalisé par leur femme.

 

Elles s'inquiétaient un peu de voir partir leur biens aimés dans des occupations  plus sombre,

mais leur amour était tellement fort qu'elles tenaient à leurs laisser faire les expériences dont ils avaient besoin.

 

 

Malheureusement le doigt pris dans l'engrenage du pouvoir, les hommes de la tribu oublièrent complètement qui elles étaient.

 

Grisés par leur nouvelle puissance et leurs découvertes, ils ne vivaient plus que pour ressentir cette énergie puissante qui les envahissait.

 

 

Ils commencèrent alors à utiliser les femmes pour les servir et répondre à leur bon plaisir quand ils en avaient décidé.

 

Comprenant que la sexualité leur permettait de vivre et d'augmenter ce pouvoir , ils assouvirent tous leurs fantasmes sans aucun état d âme , la femme était devenu un simple objet leur permettant d'asseoir et d'augmenter leur puissance .

 

Si par malheur  il lui venait l idée de se rebeller ou de le rappeler à l ordre , l homme n ayant plus le temps de le perdre , obtenait rapidement ce qu il voulait par la force .

Peu importe le prix, seule cette jouissance de la puissance emplissait désormais leur vie .

 

Plus Rien d autre n existait .

 

Les femmes de la tribu , n avaient même pas imaginé ce dénouement possible et n y crurent d ailleurs jamais vraiment jusqu’a leur mort .

 

Elles reçurent la violence des hommes comme un coup de poignard dans le dos. Et en moururent de chagrin l une après l’autre .

 

 

Tant qu il restait encore quelques femmes les hommes ne virent rien , ils se battirent et s acharnèrent sur les dernières survivantes .

 

Cependant , dans cette escalade de violence , quelques hommes pour qui certainement ce fut trop commencèrent à prendre un peu de recul.

 

Ils virent à nouveau ces femmes qui avaient été les leur , leur amour toujours présent même si déjà en train de reculer au fond de leur cœur et leur profonde tristesse qui en découlait ...

 

Mais il était trop tard … les femmes se retirèrent toutes du jeu .

 

 

Les hommes ont alors commencé à se rendre compte qu'ils avaient perdu quelque chose d'autre qu'un simple objet au travers de ces femmes... Mais quoi ???

Ils ne se rappelaient même plus . Ils mirent des générations à le retrouver ....

 

 

Les âmes de ces femmes blessées au plus profond de leur être, se mirent à errer dans le vide a la recherche de ... Quelque chose , quoi elles ne savaient plus trop. Un vague souvenir diffus de quelque chose de beau, d un traumatisme puis d un grand danger, cristallisé dans la région du cœur, subsistait fortement.

 

Une drôle d énergie rouge très forte se mis à emplir le reste de leur être , quelque chose de fort, très fort , si fort qu elle les mirent debout et les densifia dans de nouveau corps, c'est la COLERE qui poussa ces femmes à se réincarner  ...

 

 

Elles se retrouvèrent alors dans la peau d un peuple qu on appelait les amazones.

 

Elles étaient mues par la colère, c était leur étincelle de vie .

 

Un jour , elle croisèrent ces êtres très différent qu on appelle les « Hommes » et qui alla  directement éveiller quelque chose du côté de la région du cœur ...

 

La panique n eu même pas le temps d atteindre le fond de leur cœur que la colère redoubla de volume dans leur Être entier sans réel explication mais elles n en eurent pas besoin .

 

Elles se transformèrent en diablesses et eurent un irrépressible besoin de détruire cet être dangereux afin d'être en sécurité.

 

Les hommes avaient fini par se re densifier dans un corps, mu eux par une force très puissante  aussi qu on appelle « culpabilité » : Un sentiment diffus d avoir quelque chose à réparer...

 

Lorsqu'ils croisèrent ces femmes fortes et rebelles incroyablement belles et puissantes , ils furent attirées, peut être elles leur rappelaient leur pouvoir d antan ?

 

 

De toute façon Quelque chose d'inexplicable, de plus fort qu'eux, les poussaient à suivre ces femmes  .

 

Quelle ne fut pas leur surprise !!

 

 

Les femmes étaient aveuglée désormais par un sentiment plus fort encore que la colère , un désir de vengeance venu du tréfonds de leur Âme .

 

Elles les utilisèrent sexuellement pour continuer à se reproduire puis ôtaient définitivement leur pouvoir aux plus dangereux en leur prélevant leur sexe . Ainsi rassurées elles pouvaient les garder dans la tribu et les utiliser pour d'autres tâches .

 

Leur colère et leur soif de vengeance semblait n avoir aucune limite .

 

Les hommes qui subir leur foudre ne comprirent pas ce qui arrivait qui était au antipode de leur profond souvenir enfoui de douceur .

 

 

Beaucoup retombèrent dans leur violence d antan finalement justifié pensait il. Mais la colère de ces femmes leur donnait une force sur-humaine et peu en réchappèrent ... »

 

 

 

- Ah ! Ca je comprends bien ! coupa l'amazone, ça ne m'étonne pas, tiens et bien fait pour eux . Lance t elle du fond de sa colère.

 

-       Allons allons voilà des années que tu te nies il est temps que tu ailles  à la découverte de toi … Ecoute la suite :

 

 

 

« Heureusement au plus haut de l affrontement violent entre les 2 sexes , quelques unes eurent un pseudo réveil , une impression d’absurdité diffuse . Elle purent prendre un peu de recul, et alors elles virent les hommes qu elles avaient émasculé et maltraité les aimer quand même et rester à leur côté malgré leur profonde tristesse devant ce gâchis .

 

Cela leur rappela quelque chose ... Comme un déjà vu ...

 

Et ensemble avec ces hommes blessés, ils se rappelèrent ...

 

Ces "Eveillées" n eurent aucune écoute auprès de leurs congénères qui aveuglées par la colère pensèrent qu elles voulaient les trahir .

 

 

Alors un petit groupe composé d hommes et femmes « réveillés » s enfuit et pris une grande décision pour eux et les futures générations  ;

ils décidèrent ensemble d’utiliser leurs complémentarité, leur pouvoir , leur autorité et la sexualité de manière sacrée,

d’apprendre à faire de cet acte, la manifestation même de l’Amour , de la pure union féminin, masculin .

 

Ils donnèrent ainsi naissance à des bébés dont le souvenir de cette Pure Union était si fort que de génération en génération ils n auraient d autre but que de purifier toutes les peurs et colères qui s’étaient accumulées de part et d’autre des deux sexes durant des siècles de guerre.

 

L’ intention et l’ espoir fut placé en eux qu’ ils se rappelleraient de plus en plus tôt et  offriraient aux  Hommes et aux Femmes par leur exemple la GRANDE RECONCILIATION :

le retour de L AMOUR dans une pure Union Féminin - Masculin Créatrice de paix et d’harmonie . »

  

 

 

La petite amazone s'effondra en larmes … elle savait depuis toujours que ce bel Amour existait et que le vivre, l incarner était son voeux le plus cher.

 

 

Mais elle savait aussi qu'il lui était interdit , c est bien pour cela qu'elle l avait envoyé dans les étoiles !  

Et maintenant sa bonne étoile n' était même plus là…  elle non plus , pensait elle avec colère ..

 

Finalement cet antagonisme entretenait son ressentiment contre la vie , ou un dieu quelconque qui s amusait à lui montrait son bonbon préféré sans qu'elle est le droit d y gouter .

Elle était totalement désespérée, malheureuse et perdue. Sa fille lui manquait terriblement et pourtant il lui fallait tenir pour son fils et son mari- enfant qu'il fallait porter …

Comment allait elle faire ?

 

Le vieux sage lui dit  d'un air malicieux :

 « Je vais t'aider: Pour l 'instant puisque tu veux vraiment sauver quelqu' un, sauve donc cet homme-enfant , que tu as choisi comme père de tes enfants . »

 

Elle repartit la colère encore présente au creux du ventre mais cette fois avec le souvenir ravivé au creux du cœur  de cet Amour perdu depuis des générations qui allait désormais la guider tout au long des épreuves.

Il allait être pour elle tel la flamme d'un phare dans une nuit brumeuse et souvent  agitée qui jamais ne faillit et guide le marin dans la certitude du Roc vers son but .

 

 

Elle fit souvent des aller retour chez le sage  en quête d'un parchemin, d'un enseignement, de courage pour continuer à tout essayer pour sauver ce couple et cet homme de plus en plus souffrant.

 

Son homme-enfant tombait dans une dépression de plus en plus grave qu il refusait de soigner. Cela lui faisait se replier complètement sur lui et accuser l'extérieur de tout ses maux. La violence refit son apparition .

 

 Il l enfermait régulièrement pour obtenir d elle tout ce qu il voulait... Toutes ses horreurs lui rappelait l histoire du vieux sage et de ses hommes avides de pouvoir mais elle ne voyait que la profonde blessure qui habitait cet homme- enfant .

 

 La petite amazone se retrouva une fois encore seule dans son chagrin et ses soucis et s'oublia complètement pour essayer de sauver cet homme.

 

Elle ne se rendit pas compte qu' elle oubliait son fils qu'elle considérait aussi fort qu'elle et donc capable de  s'en sortir seul avec ses états d'âme…

 

Le sage  l'a poussé à Aller jusqu'au bout …

 

 

Et puis un jour, elle arriva devant le vieux sage qui fumait sa longue pipe tranquillement au près du feu et lui dit : 

 

«  ça y est !!!! j' ai compris !!!!

Je ne peux pas le sauver, s'il n' a pas envie de s'en sortir ! J 'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir et rien , rien n' y a jamais fait , il reste enfermé dans son mal être et même pire s'y enfonce de plus en plus .

Il n' est pas mon fils, celui qui est mon fils et qui a besoin de moi et que je l' accompagne c 'est notre enfant … Comment ai je pu me tromper à ce point … ?»

 

Le sage la regarda d'un air malicieux ;

« Je vois que tu avances sur ton chemin mais dois tu vraiment sauver ton fils? »

 

Elle dit « Non, pas le sauver mais j'ai besoin de servir à quelque chose... »

 

« Tu avais besoin de sortir de la « sauveuse », répondit le sage, lentement avec un sourire de satisfaction au coin des lèvres,  on ne peut pas et ne dois pas sauver les autres, cela leur enlève leur pouvoir et leur Libre Arbitre.

 C 'est une autre manière de les manipuler, comment sais tu le chemin qu'ils ont besoin d'emprunter , comment peux tu savoir où ils ont besoin d'aller ? Tout ce que tu as vu à travers lui est en fait TOI, il est venu te montrer Ton mal être  et la partie de toi qui a désespérément besoin d être sauvé, que tu faisais tout pour ignorer jusqu'à présent .

 

Elle buvait ses paroles,

Il reprit :

« En étant la sauveuse, tu as besoin de trouver une victime et cette victime ne peut exister sans bourreau, ainsi tu laisses forcément la place à un bourreau.

La victime qui n'a pas envie de sortir de son rôle qui par définition lui convient bien ne se laissera pas sauver et tu deviendras  pour elle son Bourreau: tôt ou tard, elle t'accusera de tous ses maux. …

Seule , la personne en son âme et conscience peut décider de sortir de ce cercle vicieux .

Empêcher l' autre de faire son expérience , c' est retarder le moment où il pourra choisir d'évoluer.

C est l empêcher de grandir ...

Tout l' inverse de ce que tu voulais …"

 

 

 

La petite amazone s'en alla alors sachant ce qui lui restait à faire:

Cela ne servait plus à rien de rester avec cet homme-enfant. La séparation était la seule solution. 

Pour autant, c'était encore  très difficile car elle avait le sentiment d abandonner un enfant... 

 

Mais voilà qu'en rentrant chez elle, un parchemin lui tomba dans les mains et elle lu :

" l exemple du couple des parents est pour l enfant  sa seule référence de l'amour et il ne manquera pas de le reproduire au sein de  son propre couple"

 

L'amazone bondit prête à repartir au combat :

"Ah Non, Je dois sauver mon fils !

Je refuse qu il croit comme les amazones, que ce que je vis avec son père est de l'Amour. 

Pour les amazones un couple en guerre est bien normal mais je ne veux pas que mon fils croit de pareils sornettes ! "

 

Elle s’en alla du même pas annoncer son départ à son mari-enfant.

 

Elle tourna les yeux vers le ciel, son étoile n y été plus comme il en était depuis la mort de sa fille mais pourtant elle sentit une faible présence, qui lui fit se dire qu elle était sur le bon chemin.

 

 

«  Cela prendra le temps que ça prendra mais je montrerai à cet enfant ce qu est l amour , le vrai ! J y arriverai, dit elle pour se donner du courage . »

 

Et la haut, dans un ciel magnifique une petite étoile était toute émue de voir sa tendre aimée oser faire de nouveau un pas vers elle - même si c était encore en guerroyant !!

 

 Elle savait bien que le chemin n était pas facile , que la douleur de la blessure d amour était si forte qu il lui faudrait du temps pour qu elle puisse à nouveau la rencontrer...

 

En attendant elle accompagnerait et guiderait avec amour du mieux qu elle pouvait cette partie d elle même qui avait été si blessée qu'elle avait été obligée de se couper ...

   

Ainsi réussit-elle à quitter son mari-enfant.

 

La guerre avec lui continua pourtant encore un long moment sous le prétexte de sauver son fils  maintenant .

En fait , elle dura jusqu'à ce qu 'elle n eu plus besoin à l extérieur de ce miroir reflétant sa propre guerre interne.

 

 Et alors…  il arriva donc un jour où la guerre pris fin!

 Et où la petite amazone se retrouva sans rien ...

 Plus aucune guerre à mener ... !

 

Alors son Energie qui était entretenue jusqu’ici par la guerre , qui l avait aidé à tenir toutes ses années, disparue du jour au lendemain .

 

Son corps tomba dans une profonde dépression, une immense fatigue, comme si on lui avait enlevé sa raison d être et  qu il ne comprenait plus à quoi il servait...

La petite amazone se rendit compte à quel point seule la guerre avait existé pour elle.

Maintenant, sa tête, son cœur savaient qu il y avait autre chose à découvrir mais son corps était fatigué de toute ces guerres sans relâche. Il était en train de se laisser mourrir... 

 

Elle qui rêvait d'un espace où elle pourrait se laisser-aller, déprimer un peu depuis la mort de sa fille , fut servie .

 

Elle sentait bien que son corps la lâchait mais  la tête  étant  confiante  elle continuait à faire des projets. Elle essaya tant bien que mal de faire quelques pas vers son corps  mais cela n' y suffit plus .

Elle tomba gravement malade …

 

L'annonce de la maladie fut une surprise pour elle, elle comprit alors vraiment que son corps lui envoyait un message fort auquel manifestement elle ne comprenait rien .

La petite étoile savait qu elle frappait un peu fort, mais c était le seul moyen ... Elle était prête, il était temps.

 

 La petite amazone décida en désespoir de cause d' aller demander l'aide du vieux sage.

Il l accueillit en lui disant:

« Enfin, tu viens me demander de l'aide pour Toi ! »

 

- Mais qu est ce qui m arrive ???  Lui demanda la petite amazone fatiguée et  pleine de larmes.

 - Tu es en train de te laisser mourir .

 

La petite amazone comprenait sans comprendre , comment faire alors , se battre ?

Non , elle en avait ras le bol et savait maintenant que ça n' était pas une solution. Elle pensait lâcher prise et en fait , elle se laissait mourir ...? 

Mais alors ... Que faire ???

 

Le vieux sage lui administra des soins mais son corps continuait de s'enfoncer . Alors la médecin du village lui dit qu'il allait devoir l'opérer et que cela l'empêcherait d' avoir un jour un autre enfant …

 

 C est quelque chose à laquelle la petite amazone n'avait jamais pensé mais qui vint la percuter comme une gifle :

« ça NON alors ! je veux pouvoir choisir!  si je veux un autre enfant un jour ou pas !!! »

 

Elle senti en elle monter un vent de révolte , une raison de «  se battre » pour vivre un peu plus longtemps avec son utérus en entier , sa féminité et son libre arbitre  !!! 

 

Et puis il s'agissait de ce féminin dont elle était elle même séparée que l'on voulait à présent lui enlever concrètement... .

Un vent d'énergie de Vie souffla et lui donna le courage et l envie d aller voir un peu plus loin !

 

Elle alla de nouveau rende visite au vieux sage déterminée dans ces dernières forces à comprendre le message de son corps.

Il était finalement très  simple :

"sans moi , tu n' ira plus nulle part ! Reviens en moi,  Accepte de te faire soigner sans te battre. »

 

Effectivement depuis la mort de sa fille et certainement plus avant , elle s'était déconnectée de ce corps à cause des trop grandes souffrances qu'elle y rencontrait et du coup elle en avait développé une très grande  peur, comme si ce corps était incontrôlable et dangereux.

 

  Bref, malgré son immense peur de ce corps, elle pris la décision de revenir vers lui.

La semaine suivante alors que le rendez-vous était pris pour l' opération, tous les symptômes avaient disparus comme par enchantement.

 

La maladie avait délivrée son message et n avait plus lieu d être !

 

La haut, une petite étoile jubilait , ça y est les retrouvailles allaient pouvoir commencer doucement ...

 

 

Quelque temps après, alors que la petite amazone se promenait le long d'un chemin de forêt, son regard fut attiré par quelque chose de brillant par terre . En s'approchant, elle s'aperçut que c'était la couverture d'un vieux grimoire posé là , elle l'ouvrit et vit écris en lettres gothiques d'une incroyable finesse :

« Votre Corps a une mémoire »

 

Elle le dévora et toute son âme pétilla de joie...

Enfin !!! Oui, C est ça !

Confusément, mais avec la certitude du Roc que lui donnait son phare dans la nuit , elle su, elle reconnu le chemin qui allait la mener à la libération et là où elle voulait : pouvoir enfin vivre L'Union, l' amour qu' elle portait en elle .

 

Ce manuscrit sacré ne parlait que du corps et de comment " tout était dans le corps" .

Il était signé d une mystérieuse M.B avec un lieu où la rencontrer. 

 

Elle se mît en route pour ce drôle d endroit décris dans le livre.

Arrivé sur place, elle y trouva une petite dame sans âge assise auprès d un feu en train de parler à un groupe de personnes de la vie, de l âme, de l univers  et de comment toutes les solutions pour pouvoir exprimer notre être essentiel sont dans notre corps.  Encore fallait il apprendre à l écouter et à y descendre ??!!

 

Elle était simple et joyeuse, tout en étant ferme, précise et claire sur l explication du chemin dans le corps.

 

La petite amazone fut accueillie les bras ouverts, M.B. vit tout de suite sa grande solitude et l urgence dans laquelle son âme se trouvait à force de trop de souffrances.

Pour la première fois de sa vie, elle se sentit au bon endroit, au bon moment, et compris que dans cette bienveillance qu elle ressentait, elle allait enfin pouvoir se permettre de lâcher ... et de se montrer Pas à pas.

 

La grande transformation pouvait commencer , elle était prête.

En lien avec sa sagesse intérieure qui s'installait comme un maître intérieur posant des limites  bienveillantes , elle commençait à ouvrir le chemin du retour vers elle….

 

 

La petite étoile allait bientôt pouvoir se dévoiler !

 

Alors elle plongea au cœur de ses mémoires  et s'abandonna complètement à cette méthode de retrouvaille avec son corps .

 

Partant en exploration à l'intérieur de ce corps, en rencontrant  la douceur maternelle, elle avait hurlé un OUI à la vie du fond de ses entrailles avec tout son courage. Ce oui lui avait fait  traverser des couches et des couches d'obscurité, d'interdits et de noirceur quand soudain était apparut une lumière d' étoile qui rayonnait créant un vaste espace de  liberté tout autour d’elle .

 

 Et maintenant elle se sentait enfin  faisant partie de ce monde que jusqu ici elle observait de l extérieur.

 

Cette étoile, elle la connaissait, elle la reconnu !  C'était cette partie d'elle qu'elle avait mise à l’extérieur depuis son enfance et oublié avec le temps .

 

Elle avait encore très peur qu'on la voit avec cette fragilité, cette sensibilité mais la transformation était bien en route...

 

Maintenant Proche de son étoile elle lui posait des questions :

 

-         Mais pourquoi me suis je séparée de toi ?

Et la petite étoile de répondre :

 

- Rappelle toi, tu étais à un moment de ta vie où ça a fait trop mal et il a été vital que tu te coupes de cette chose qui t’a fait si mal pour pouvoir continuer à vivre.

 

- Mais qui es-tu vraiment ?

-         Je suis la femme en toi, celle que tu n'avais pas le droit de vivre dans ce clan d'amazones. Je suis l'Amour que tu portes .

-         Alors je te reconnais tu es déjà venu me voir et tu m'as fait mal, lui dit elle avec colère !

-         Je ne voulais pas te faire de mal, tu m'appelais de tous tes vœux.

-         Ben Oui ! tu venais et tu repartais aussi sec, tu me laissais en plan à chaque fois !

-         Je venais OUI, J' ouvrais ton cœur  avec toute la délicatesse dont j'étais capable, mais il était blessé et se refermait aussi sec devant la douleur qui accompagnait l'amour . Alors sans le vouloir tu me repoussais au loin..

 

 

L'étoile sourit et ajouta :

 

-  J'ai même demandé aux fées de t'accompagner pour t'aider à maintenir une petite ouverture, rappelle-toi .

 

La petite amazone poussa un soupir :

-       Dire que je croyais qu'on m'empêchait de vivre ce que je suis profondément et cette union à laquelle j’aspire tant… !

 

Forte de ce qu'elle avait compris,  elle était prête, avec son étoile, à faire ce voyage intérieur à la rencontre de cette blessure.

Elle l'a acceuilli comme une mère soigne son enfant.

 

Enfin elle trouva au cœur de son étoile l'équilibre entre sa si belle féminité et son énergie masculine puissante et noble.

 

Enfin elle était prête à rencontrer un homme qui lui permettrait  grâce à sa délicatesse, à  sa douceur et au respect dont elle avait besoin, de vivre son féminin.

 

Ils pourraient ensemble vivre l'union tant espérée depuis des générations du Féminin et du Masculin en eux et à l'extérieur d'eux, c'est à dire ENSEMBLE. 

 

 

 

L'étoile la guidait de son œil bienveillant, enfin reliée directement au cœur de la petite amazone

vers la pure Union d’Amour et d’Harmonie,

vers la grande réconciliation annoncée bien des temps auparavant .